Chaque fois qu’Arthur se présentait en consultation chez son cardiologue, ses symptômes avaient disparu. « Ma frustration augmentait à chaque visite. » Arthur souffrait d’un rythme cardiaque rapide et irrégulier. Son médecin l’avait référé chez le cardiologue. « Le cardiologue ne parvenait pas à mettre de problème en évidence car je n’avais aucun symptôme lorsqu’il réalisait un ECG. Les symptômes avaient disparu à ce moment-là. » Le cardiologue a demandé à Arthur de revenir immédiatement en consultation chez lui pour un ECG la prochaine fois qu’il manifesterait des problèmes cardiaques. Il ne devrait pas passer par son médecin traitant d’abord. « J’ai seulement dû attendre quelques semaines avant que cela se produise à nouveau. »

Informations inquiétantes sur Internet

Le diagnostic a été posé presque immédiatement. « Je souffre d’une fibrillation auriculaire. J’ai immédiatement reçu des médicaments et des brochures informatives. » À ce moment-là, Arthur connaissait très peu de choses à propos de la fibrillation auriculaire, de ses possibilités de traitement et des médicaments. « Quand on a des symptômes ou que l’on vient de vous diagnostiquer une maladie, on va sur Internet chercher davantage d’informations. Et l’on y trouve une multitude d’informations effrayantes. » Arthur a ainsi noté toutes les questions qu’il souhaitait poser au médecin. « J’aime bien être bien informé. »

Savez-vous que demander à votre médecin?

Téléchargez la liste des questions

Arthur s’est tout d’abord vu prescrire un anticoagulant pour lequel il devait effectuer des analyses sanguines toutes les deux semaines afin de déterminer la dose de son traitement. « Heureusement, après quelques années, je suis passé à des anticoagulants différents, pour lesquels il ne faut rien doser. » Arthur en sait désormais beaucoup plus sur son arythmie cardiaque mais il n’est toujours pas totalement informé des risques associés à ses médicaments, comme les anticoagulants. « Je sais que les anticoagulants compliquent l’arrêt des saignements mais que faire si les saignements ne s’arrêtent pas du tout ? »

Saignements de nez ininterrompus

Arthur a été récemment confronté à ce problème, à savoir des saignements de nez qu’il était incapable d’arrêter. Mon fils m’a emmené à l’hôpital. » Arthur avait dans son portefeuille une liste des médicaments et un passeport anticoagulants pour des situations comme celle-là. « Si je quitte la maison en oubliant ces documents, je retourne d’office les chercher. Je pense qu’il est important que les professionnels de santé connaissent ma situation médicale si quelque chose venait à se produire. »

Prendre ses propres décisions quant au traitement

Arthur souffre d’une arythmie cardiaque quasi permanente. Son médecin lui a suggéré une intervention chirurgicale pour ce problème. « Mon cœur ne me gêne pas et je peux vieillir comme ça. Pourquoi irai-je subir une intervention chirurgicale ? » Arthur est content que son médecin lui ait suggéré cette option mais il souhaite prendre ses propres décisions quant à son traitement. « La qualité de vie est primordiale pour moi. La fibrillation auriculaire me pose très peu de problèmes pour le moment. C’est la raison pour laquelle une chirurgie ne m’intéresse pas. »

Vous reconnaissez-vous dans ce témoignage ? Ou avez-vous encore des questions sur la fibrillation auriculaire ? Veuillez contacter votre médecin.

« Que puis-je faire en cas de saignement prolongé ? »

La plus grande crainte de Joke, l’épouse d’Arthur, c’était de devoir vivre dans l’incertitude. « Il a fallu longtemps avant que le diagnostic de fibrillation auriculaire tombe pour Arthur. Cette incertitude était très désagréable. » Arthur va bien à présent. Il a établi un bon contact avec le médecin et prend des médicaments tels que des anticoagulants. « À vrai dire, je n’ai aucune idée de l’action exacte de ses médicaments et de leurs effets secondaires. » En conséquence, Joke n’est pas certaine de ce qu’elle doit faire précisément en présence d’un saignement. Par exemple, lorsqu’Arthur a récemment saigné du nez de manière prolongée. « Que puis-je faire en cas de saignement prolongé ? » Mon premier réflexe a été de ne pas paniquer et d’appeler le 112. Heureusement, dans le cas de ce saignement de nez, mon fils est venu et a emmené Arthur à l’hôpital. »

Savez-vous quand demander une assistance médicale pour une personne sous anticoagulants ?

Téléchargez la liste des questions

Lisez plus de témoignages patients